Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Gilles BALSAN
17 octobre 2021
Qui se lève de Toulon se lève de raison (1) avec parfois la gueule de bois.

Qui se lève de Toulon se lève de raison (1) avec parfois la gueule de bois.

« Le samedi soir après le turbin on voit l’ouvrier parisien... » chantait le grand Félix.

Mais ce sont bien les joueurs du Racing que l’on a vu hier soir à Mayol.

Et les supporters étaient bien présents aussi.

Ceux de Toulon évidemment que certains trouvent un peu chauvin mais qui sont tout simplement méditerranéens et prompts à défendre leur équipe avec une mauvaise foi dont je reste admiratif. Ils aiment leur équipe à en rendre jaloux les autres . (2)

Plus sérieusement, un aréopage fort distingué, comme toujours, de la plus belle association de supporters du plus grand club de Rugby de la Terre et de ses environs, avait fait le déplacement.

Aller à Toulon est toujours un bonheur et s’asseoir à Mayol un honneur.

Débouler sur la rade, y retrouver les Bulls, chanter « Viens poupoule... ».

Le rugby n’est jamais si beau que lors des troisièmes mi-temps. Il n’y a plus de compétions, il ne reste que la joie des retrouvailles, de la bière surement et du pastis sans doute. Et avec ça une petite Cade ? Chiche ? (3)

Ce matin, en vadrouillant sur la toile j’ai le sentiment que cette soirée restera dans les mémoires alors que, justement, certains en ont peu de souvenirs. J’ai cru comprendre que l’abus de bonheur avait transformé des jerseys Ciel et Blanc en maillot Rouge et Noir... Rassurez-vous il ne s’agit pas chez nous de défection et de trahison d’un club pour un autre mais du plaisir tout à fait rugbystique de l’échange de couleurs.

Merci à nos amis des Bulls pour leur accueil... La prochaine fois je viendrai sans doute pour trinquer avec vous à la victoire ou à la défaite. En attendant, le congrès de la FFSR sera l’occasion de vous revoir et ce sera un vrai bonheur car c’est là vraiment le temps où il n’y a plus ni vainqueurs ni perdants, simplement des supporters tous amoureux d’un même sport : le Rugby.

PS : message de service à mes amis GYDM, il doit me rester de l’Alka Seltzer...

(1) Jacques Brachet (Toulonnais)

(2) Avez-vous remarqué à quel point la victoire me rend gentil et indulgent...

(3) Avez-vous remarqué à quel point la victoire me rend gentil et indulgent...

Gilles Balsan

Président d'Honneur et Fondateur de Génération Yves du Manoir

storage?id=1901971&type=picture&secret=hBHgGxWSxpT7lxt04nT8NtqAJ9gDgmqSqdA92m2y&timestamp=1634474905
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Virimi…What else, Virimi !

Virimi…What else, Virimi !

Rangiroa, ile du sud, Nouvelle Zélande… le premier mai 1992, sur cette terre australe née une...

Gilles BALSAN
14 septembre 2022
Black Day

Black Day

Un titre plein de promesse nous faisant rêver sur un acte de générosité des Néo-Zélandais ?Que...

Denis VERGNAUD
11 septembre 2022
Des gouts et des couleurs…Dégout pour une horreur

Des gouts et des couleurs…Dégout pour une horreur

Quel bonheur mes vieux gars !Quel bel et immense bonheur de voir ce magnifique maillot. Idéal...

Gilles BALSAN
30 août 2022
Quand vient la fin de l’été…

Quand vient la fin de l’été…

Les boites mails sont pleines de surprises.Un club que je chéris plus que tous les autres vient...

Gilles BALSAN
25 août 2022
Ma dernière séance (la fin d'un mandat)

Ma dernière séance (la fin d'un mandat)

L’anticipation étant le résumé de mon septennat, voilà déjà plusieurs semaines que je réfléchis...

Denis VERGNAUD
10 juillet 2022
Fin de saison ? Faim de Racing !

Fin de saison ? Faim de Racing !

Et oui, une nouvelle saison se termine. Le moment de faire un bilan ? Certainement pas, j’ai...

Gilles BALSAN
6 juillet 2022