Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Gilles BALSAN
11 octobre 2021
Et vous ? Comment ça va ?

Et vous ? Comment ça va ?

Ici, notre Berry s’achemine doucement vers l’hiver. Brames et brumes, champignons et têtes de viaux.

Bien que vivant dans la diagonale du vide je garde un œil attentif sur les péripéties de nos petits gars. Je parle d’œil mais je devrais causer d’oreille. Et oui, il n’est toujours pas question pour moi de m’abonner à un média qui respecte plus l’argent que les supporters. Alors j’écoute la radio, le réseau France Bleue, est irréprochable à cet égard. La presse aussi est utile et merci à GYDM pour les digests réguliers.

Je me doute bien que mes élucubrations automnales vous semblent éloignées de nos préoccupations supportériales (quel ignoble néologisme...) et pourtant mes amis, si l’on y regarde de plus près je ne suis pas bien loin des terrains.

La brume semble avoir envahi nos espoirs de victoires glorieuses.

Des champignons auraient-ils recouverts les doigts agiles (pas à moi) de nos champions ?

Les têtes de veaux sont-elles sorties des prés pour courir sur nos pelouses ?

Et le brame enfin, ce cri terrible d’amour bestial, ne retentirait-il pas régulièrement dans nos vestiaires ? J’aime assez cette image de force et de passion en pensant à notre président tançant les joueurs

Devons-nous toutefois appréhender l’avenir comme un hiver glacial ? Je ne le crois pas !

« Quand on se regarde on se désole, quand on se compare on se console » dit la sagesse populaire qui a rarement tort. Je connais en effet une dizaine de clubs qui aimerait être à notre place, même si nous estimons que celle que nous occupons est indigne de notre rang.

Que les joueurs se rassurent, la voie est tracée. Et de la plus belle des manières par nos féminines. Qu’elles soient votre inspiration et que la semaine prochaine, même si je n’ai pas une once de méchanceté, une certaine rade méditerranéenne ne soit plus qu’un radeau de la Méduse désolé à votre départ.

« Les copains d’abord » disait le poète et il avait sacrément raison.

Gilles Balsan

Président d'Honneur et Fondateur de Génération Yves du Manoir

storage?id=1886955&type=picture&secret=3P9U0mPQlGddaosMnRzfX6R8qASDfCbeMlZztp61&timestamp=1633987774
6 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Un beau week-end de printemps

Un beau week-end de printemps

Salut mes vieux gars, je sais ça fait un bail que je n’étais pas venu vous embêter avec mes...

Gilles BALSAN
8 juin 2022
Le grand chelem c’est ça qu’on aime !

Le grand chelem c’est ça qu’on aime !

The grand slam est une grande dame !Et ben mes coquins quel beau printemps que celui qui...

Gilles BALSAN
20 mars 2022
J'ai pas aimé Aimé Giral

J'ai pas aimé Aimé Giral

Me voici, mes vieux gars, bien peinard au coin de ma cheminée, un verre à la main et l’oreille à...

Gilles BALSAN
6 mars 2022
Siffler n’est pas jouer

Siffler n’est pas jouer

Il fut un temps où Bordeaux, si ma mémoire est bonne, était connue pour son équipe de...

Gilles BALSAN
21 février 2022
Hello sunshine, goodbye rain…

Hello sunshine, goodbye rain…

Avez-vous remarqué que les jours rallongent et que la lumière a une jolie tendance à redevenir...

Gilles BALSAN
16 février 2022
2022...début merdeux !

2022...début merdeux !

C’est le foie lourd, l’estomac pesant, la larme à l’œil et la plume acérée que je reviens vers...

Gilles BALSAN
3 janvier 2022