Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Gilles BALSAN
11 octobre 2021
Et vous ? Comment ça va ?

Et vous ? Comment ça va ?

Ici, notre Berry s’achemine doucement vers l’hiver. Brames et brumes, champignons et têtes de viaux.

Bien que vivant dans la diagonale du vide je garde un œil attentif sur les péripéties de nos petits gars. Je parle d’œil mais je devrais causer d’oreille. Et oui, il n’est toujours pas question pour moi de m’abonner à un média qui respecte plus l’argent que les supporters. Alors j’écoute la radio, le réseau France Bleue, est irréprochable à cet égard. La presse aussi est utile et merci à GYDM pour les digests réguliers.

Je me doute bien que mes élucubrations automnales vous semblent éloignées de nos préoccupations supportériales (quel ignoble néologisme...) et pourtant mes amis, si l’on y regarde de plus près je ne suis pas bien loin des terrains.

La brume semble avoir envahi nos espoirs de victoires glorieuses.

Des champignons auraient-ils recouverts les doigts agiles (pas à moi) de nos champions ?

Les têtes de veaux sont-elles sorties des prés pour courir sur nos pelouses ?

Et le brame enfin, ce cri terrible d’amour bestial, ne retentirait-il pas régulièrement dans nos vestiaires ? J’aime assez cette image de force et de passion en pensant à notre président tançant les joueurs

Devons-nous toutefois appréhender l’avenir comme un hiver glacial ? Je ne le crois pas !

« Quand on se regarde on se désole, quand on se compare on se console » dit la sagesse populaire qui a rarement tort. Je connais en effet une dizaine de clubs qui aimerait être à notre place, même si nous estimons que celle que nous occupons est indigne de notre rang.

Que les joueurs se rassurent, la voie est tracée. Et de la plus belle des manières par nos féminines. Qu’elles soient votre inspiration et que la semaine prochaine, même si je n’ai pas une once de méchanceté, une certaine rade méditerranéenne ne soit plus qu’un radeau de la Méduse désolé à votre départ.

« Les copains d’abord » disait le poète et il avait sacrément raison.

Gilles Balsan

Président d'Honneur et Fondateur de Génération Yves du Manoir

storage?id=1886955&type=picture&secret=3P9U0mPQlGddaosMnRzfX6R8qASDfCbeMlZztp61&timestamp=1633987774
6 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
2022...début merdeux !

2022...début merdeux !

C’est le foie lourd, l’estomac pesant, la larme à l’œil et la plume acérée que je reviens vers...

Gilles BALSAN
3 janvier 2022
Sale temps pour les mouches !

Sale temps pour les mouches !

Ainsi nous traversons une mauvaise passe. Canal étroit, gorge profonde ou goulet d’étranglement...

Gilles BALSAN
6 décembre 2021
La vie, la mort… tout ça !

La vie, la mort… tout ça !

Le sport c’est la vie.Et parfois, un soir de novembre tu te prends un coup dans la tronche.Tant...

Gilles BALSAN
29 novembre 2021
Spleen en Ciel et Blanc

Spleen en Ciel et Blanc

Je suis bien triste !Peut-être puriste ?Du manoir est détruitMa jeunesse est partie.J’entends...

Gilles BALSAN
1 novembre 2021
Et vous ? Comment ça va ?

Et vous ? Comment ça va ?

Ici, notre Berry s’achemine doucement vers l’hiver. Brames et brumes, champignons et têtes de...

Gilles BALSAN
11 octobre 2021
ICI ICI IL FAIT PAS BO

ICI ICI IL FAIT PAS BO

Comme l’aurait dit le grand Bobby Lapointe : « Nous avons fait un beau voyage » ... ...

Gilles BALSAN
19 septembre 2021